Couleurs Boréales

Nombres de paramètres déterminent la couleur d’une aurore. La composition des gaz qui se trouvent dans l’atmosphère terrestre, l’altitude de formation de l’aurore, la densité de l’atmosphère ainsi que la quantité d’énergie en cause.

Vertes, sont les aurores les plus couramment observées depuis le sol. Elle se produisent lorsque des particules chargées entrent en collision avec des molécules d’oxygène à faible altitude entre 100 et 300 kms. De temps à autre, il arrive que l’extrémité inférieure de l’aurore se teinte d’un dégradé de rose, ce phénomène est dû à la présence de molécules d’azote.

Dans les couches supérieures de l’atmosphère c’est-à-dire au delà de 300 kms d’altitude, les collisions avec les molécules d’oxygène atomique produisent des aurores rouges violacée. Il faut savoir qu’à haute altitude, l’atmosphère est moins dense, il faut alors plus de temps et plus d’énergie pour produire une teinte rougeâtre inversement, à basse altitude, les aurores vertes qui sont plus communes se produisent beaucoup plus rapidement.

Les molécules d’hydrogène et d’hélium peuvent aussi produire des aurores bleues voir violettes. Vous ne pourrez vous rendre compte de ces couleurs que lorsque vous regarderez les images au dos de vôtre appareil photo, car ces teintes sont difficiles à percevoir à l’œil nu en raison du ciel nocturne qui se trouve en arrière-plan, pour peu que l’intensité lumineuse de la lune soit de la partie et votre rendez vous avec les aurores sera reporté. Une source lumineuse importante qu’elle soit naturelle ou artificielle rend le ballet auroral moins spectaculaire, il faudra donc se baser sur le calendrier lunaire et composer avec un ciel clair et un léger croissant de lune montant ou descendant en guise d’éclairage.

Colored Night - Arctic Norway | Benjamin Barthelemy Square Paradise - Arctic Norway | Benjamin Barthelemy 10022013-_nwp7608 12022013-_nwp8094-1

 

Benjamin Écrit par :

Benjamin est Lorrain. Photographe arrivé sur le tard, il a commencé la photographie en 2010. Amoureux du vivant et de la Nature il a été initié très tôt par ses parents, l’amour de l’image est venu par la suite à l’occasion de rencontres avec des personnes passionnées comme lui. Les rencontres successives de personnes reconnues qui lui ont été présentés l’ont poussé à aller toujours plus loin, afin de réaliser non plus une image, mais une valeur à transmettre, chargée d'émotion.

5 commentaires

  1. Sylviane Joly
    21 juin 2016
    Répondre

    Vous nous ouvrez les portes d’un monde onirique pour un voyage dans la magie de la nature. Merci, pour votre article également, dont les explications claires n’enlèvent rien aux mystères de notre terre.

  2. Raymond
    17 mai 2016
    Répondre

    Des clichés de toute beauté et d’une qualité exceptionnelle. Lors d’un séjour en Norvège (mars 2014) nous avons eu la chance de vivre un tel spectacle depuis notre bateau (séjour ski-bateau).
    Je reste sans voix en regardant les photos.
    Merci
    Raymond

  3. 28 mars 2016
    Répondre

    bonjour, encore un superbe article avec des lumières extraordinaires!
    fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *